L’aromathérapie pour lutter contre les piqûres de l’été

C’est l’été et la canicule bat son plein !

Résultat : on en profite un maximum en étant dehors et en s’exposant aux piqûres  en tout  genre.

Heureusement, l’aromathérapie a  plus d’un tour dans son sac pour nous aider à nous prémunir des piqûres d’insectes ou de toute morsure d’animal secrétant du venin.

Les huiles essentielles les plus réputées pour leur action apaisantes suite à une piqûre d’insecte sont la lavande aspic, l’eucalyptus citronné et le géranium rosat d’Egypte. Elles apaisent la douleur et peuvent réduire la rougeur avec beaucoup d’efficacité si elles sont appliquées pures sur la morsure, diluées à 50 % pour les enfants en bas âge.

On trouve ainsi par exemple une recette idéale dans le guide pratique d’aromathérapie de Dominique Baudoux. Cette recette est conseillée par l’auteur pour les morsures de petits serpents tout comme pour les piqûres plus courantes de guêpes, d’abeilles, de taon, de méduses, de vives et même de scorpions, bref tout ce qui secrète un venin.

 

Venin ?

 

Immédiatement après la piqûre, l’ouvrage conseille d’appliquer 2 à 3 gouttes d’un mélange d’huiles essentielles pures sur la zone affectée. On répète l’application toutes les 5 minutes pendant une demi-heure ! Puis 3 fois par jour pendant 24 heures jusqu’à nette amélioration.

 

La formule :

 

   Huile essentielle HECT de lavande aspic (lavandula spica) : 30 gouttes

   Huile essentielle HECT d’Immortelle (hélichrysum italicum) : 10 gouttes

   Huile essentielle HECT d’eucalyptus citronné (citriodora) : 10 gouttes

 

Un mélange d’urgence bluffant dixit l’auteur…

 

 

Et pour les moustiques ?

 

La piqûre du moustique engendre une réaction inflammatoire et allergique et peut être apaisée avec des huiles essentielles dosées à 50 % dans de l’huile végétale de calendula. Choisissez les huiles essentielles réputées anti-inflammatoires : camomille noble, eucalyptus citronné et dans une moindre mesure le géranium à nouveau.

 

On peut aussi pour éloigner les moustiques diffuser le mélange Moskit’Out dans un diffuseur à raison de 10 minutes toutes les deux heures. On peut aussi diffuser de la citronnelle de Java pure mais l’odeur est assez prégnante.

 

 

Source : mon-aromatherapie.com, 23 juillet 2010

Mots-clefs : , ,