MAL DE TÊTE : Nos solutions naturelles pour en venir à bout

Le mal de tête est très fréquent dans les pays industrialisés : plus de 80% des femmes et 66% des hommes en souffriraient régulièrement. 

Pour y remédier, il est possible de se tourner vers les plantes médicinales ; voici notre sélection :

 

. MAL DE TÊTE et ÉCORCE DE SAULE

L’écorce de saule blanc renferme des flavonoïdes et des polyphénols aux propriétés protectrices et drainantes, et des tanins qui protègent l’estomac. Mais elle contient surtout des dérivés salicylés comme la salicine. Dans l’organisme, la salicine se transforme en acide salicylique, une substance anti-inflammatoire et antalgique. Cette substance n’est autre que la cousine de l’acide acétylsalicylique, plus connu sous le nom d’aspirine.

L’usage de l’écorce de saule blanc contre la fièvre a été progressivement abandonné au profit de l’aspirine jugée plus efficace.

L’usage de l’écorce de saule blanc (Salix alba) dans le traitement des maux de tête est officiellement reconnu par la Commission E et l’ESCOP.

Les propriétés fébrifuges et analgésiques de l’écorce de saule blanc permettent ainsi de soulager efficacement le mal de tête.

 

Notre conseil : Porter à ébullition entre 150 et 250 ml d’eau avec 2 à 3 g d’écorce de saule puis laisser infuser pendant 5 minutes. Boire jusqu’à 4 tasses de cette tisane par jour.

Il est également possible d’opter pour la prise quotidienne d’extrait normalisé en salicine : Arkogélules SAULE.

Précaution à savoir :  L’écorce de saule est contre-indiquée chez les personnes allergiques à l’acide acétylsalicylique (Aspirine…). En cas de doute, il est préférable de consulter un professionnel de santé.

 

. MAL DE TÊTE et REINE DES PRÉS

La Reine des prés est l’une des plus anciennes plantes médicinales européennes utilisée pour calmer les douleurs, en particulier grâce a ses propriétés d’élimination de l’’acide urique. C’’est pourquoi on la recommande dans le cadre de toutes les affections rhumatismales, les pathologies arthrosiques et arthritiques et les douleurs de toutes origines (migraines, névralgies).

Efficace pour faire tomber la fièvre, la Reine des prés aussi un antispasmodique reconnu. En outre, sa consommation est préconisée dans le cadre de la prévention des accidents cardio-vasculaires (sous avis et suivi médical).

Grâce à sa forte teneur en flavonoïdes et en salicylés, on reconnaît l’usage de la Reine-des-prés dans le traitement des maux de tête. L’avantage de cette plante est que son utilisation n’entraîne pas d’effets secondaires sur l’estomac. Contrairement à l’aspirine, les dérivés salicylés présents dans les fleurs de la Reine-des-prés protègent la muqueuse gastrique.

 

Notre conseil : Pour soulager les maux de tête, il est généralement recommandé de faire infuser 1 à 2 cuillères à soupe de fleurs séchées de Reine-des-prés dans 250 ml d’eau bouillante. Filtrer la préparation et de boire jusqu’à 3 tasses de tisane par jour.

Précaution à savoir :  Comme l’’écorce de saule, la Reine des prés est contre-indiquée chez les personnes allergiques à l’acide acétylsalicylique (Aspirine…). En cas de doute, il est préférable de consulter un professionnel de santé.

 

. MAL DE TÊTE et GRANDE CAMOMILLE contre les migraines

On utilise depuis des siècles les feuilles de la grande camomille (Tanacetum parthenium) pour prévenir et lutter contre les migraines récurrentes. De nos jours, l’Organisation Mondiale de la Santé et l’ESCOP (European Scientific Cooperative On Phythotherapy) reconnaissent officiellement l’efficacité de cette plante herbacée originaire des Balkans pour la prévention et la diminution de la fréquence et de l’intensité des crises de migraine. On expliquerait en partie l’effet préventif de la grande camomille contre les migraines par la présence d’un agent actif dans les feuilles appelé la parthénolide.

 

 

Notre conseil : On préconise de mâcher de 125 mg à 250 mg de feuilles séchées par jour ou de prendre cette même quantité sous forme de gélules de poudre de feuilles séchées ou de feuilles lyophilisées.

 

Découvrez notre article complet sur la Partenelle

 

. MAL DE TÊTE et HUILE ESSENTIELLE DE MENTHE POIVRÉE : “effet glaçon” qui soulage rapidement

Probablement originaire du Moyen-Orient, la menthe poivrée (Mentha x piperita) est une plante vivace qui résulte d’un croisement entre la menthe verte (Mentha spicata) et la menthe aquatique (Mentha aquatica). On utilise l’huile essentielle de menthe poivrée par voie externe comme remède aux maux de tête.

L’huile essentielle de menthe poivrée contient du menthol. Cette molécule est un vasoconstricteur, c’est-à-dire qu’elle resserre le diamètre des vaisseaux, accélère la vitesse du flux sanguin et procure une “anesthésie” par réfrigération. Ce mécanisme d’action explique, qu’une application d’huile essentielle de menthe poivrée sur les tempes, ou le front procure un soulagement dans les minutes qui suivent, par un “effet glaçon”.

L’usage de cette huile essentielle est reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé, l’ESCOP et la Commission E. Une étude clinique avait montré l’efficacité de l’huile essentielle de menthe poivrée par voie externe pour atténuer le mal de tête (= céphalée de tension).

 

Notre conseil : Par voie externe, déposez entre 2 et 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée pure, sur les tempes ou au niveau de la nuque ; masser circulairement les zones concernées.

Fermez impérativement les yeux durant l’application.

Si le mal de tête persiste, renouveler l’opération toutes les 15 à 20 minutes.

Précaution à savoir :  il ne faut pas appliquer l’huile essentielle de menthe poivrée trop près des yeux.

A découvrir également : le roller Maux de tête de PURESSENTIEL

 

Mots-clefs : , , ,