MILLEPERTUIS et DEPRESSION

MILLEPERTUIS et DEPRESSION

Millepertuis, appelé Hypericum perforatum de son nom latin, est reconnu pour son efficacité contre les états dépressifs légers à modérés.

Noms communs : millepertuis, herbe de la Saint-Jean.
Nom botanique : 
Hypericum perforatum, famille des hypéricacées ou clusiacées.

Le millepertuis est une plante vivace dont les fleurs à cinq pétales jaunes apparaissent au début de l’été. 

Parties utilisées : sommités fleuries, principalement les fleurs et les jeunes feuilles entourant les inflorescences.

 

SP Millepertuis depression deprime moral

 

Millepertuis: MISE EN GARDE PREALABLE

La dépression est une maladie qui doit être diagnostiquée selon des critères précis par un professionnel de la santé. Selon le nombre de symptômes et leur gravité, la dépression clinique est qualifiée de légère, modérée ou grave.

Quelle que soit son intensité, la dépression nécessite un suivi médical. L’automédication n’est pas recommandée.

 

Millepertuis : Historique de son usage

C’est au Moyen Age que le millepertuis commence à être réputé pour soigner des troubles neurologiques (anxiété, irritabilité ou migraine).

En Allemagne, depuis 1988, le millepertuis est officiellement reconnu comme médicament antidépresseur. Il est devenu aujourd’hui, dans ce même pays, le premier médicament prescrit en cas de dépressions légères à modérées (dépressions saisonnières, dépressions réactionnelles ou dépressions n’étant pas liées à une autre maladie). 

 

Millepertuis : Quelles sont les molécules actives ?

Les effets antidépresseurs du millepertuis ont longtemps été attribué à l’hypéricine. En effet, il été démontré que l’hypéricine possède la faculté d’inhiber les MAO (inhibiteurs de la monoamines oxydase). Néanmoins, depuis quelques années, les mécanismes antidépresseurs du millepertuis ont été réévalués sur des modèles plus complexes : les extraits de la plante entière sont pour l’instant plus efficaces que tel ou tel composant isolé. 

 

 

Gélules de Millepertuis (Extrait concentré) - Arkogélules

Gélules de Millepertuis (Extrait concentré) - Arkogélules

13.50 € + d'info

Millepertuis - Plante coupée

Millepertuis - Plante coupée

12.70 € + d'info

 

Millepertuis : Quelle est l’efficacité réelle ?

Si l’on examine les essais in vitro, sur les animaux ou sur les hommes, les vertus antidepressives du millepertuis ne font aucun doute. Plusieurs études en placebo double-aveugle comparent même le millepertuis à certains antidépresseurs synthétiques. 
Le spectre thérapeutique du millepertuis peut aussi s’étendre au traitement du sevrage tabagique et des troubles psychologiques liés à la ménopause.

De plus, le millepertuis semble extrêmement bien toléré et ne produire que d’infimes effets secondaires (troubles gastriques dans moins d’1 % des cas). 

 

ATTENTION: l’extrait de Millepertuis n’a pas d’efficacité dans le traitement des dépressions majeures

Une étude publiée dans le JAMA confirme l’inefficacité du millepertuis perforé (Hypericum perforatum ou St John’s Wort ou herbe de Saint Jean), dans le traitement de la dépression majeure, après une étude de lannée dernière parue dans le même journal et arrivant aux mêmes conclusions (voir dépêche du 18 avril 2001). 

Soulignant que «les américains sont de plus en plus nombreux à utiliser des compléments alimentaires type ‘St John’s Wort’ pour traiter leur dépression sans consulter un médecin», Jonathan Davidson, professeur de psychiatrie et directeur du Anxiety and Traumatic Stress Program au Duke University Medical Center, explique pourquoi cette étude du Hypericum Depression Trial Study Group s’imposait pour tenter de d’infirmer ou de confirmer l’efficacité du millepertuis (extrait LI-160) dans le traitement des troubles dépressifs majeurs. 

Cette étude multicentrique randomisée a été effectuée en double aveugle, avec placebo, entre 1998 et 2000, et a concerné 340 patients adultes souffrant de dépression majeure avec un score total d’au moins 20 sur l’échelle d’Hamilton. 

Les résultats montrent qu’il n’y a aucune différence significative entre la prise de l’extrait de millepertuis et un placebo concernant les changements du score de Hamilton, au cours des 8 semaines de traitement (-9,20 vs –8,68). 

Cette étude, selon leurs auteurs, prouvent la non efficacité de H perforatum dans le traitement de la dépression majeure modérément sévère. Même si ces résultats sont peut-être dus à une sensibilité basse de l’étude, l’absence complète de signes d’efficacité du millepertuis est selon eux remarquable.

Source : JAMA 10 avril 2002;287:1807-14

 

Millepertuis : Quelle quantité utilisée?

Le millepertuis est disponible sous de nombreuses formes.

On peut le consommer en infusion (2 à 4 g de fleurs séchées trois fois par jour).

En gélules (standardisée à 0,3% d’hypéricine), la plante est disponible à divers dosages allant de 125 à 1000 mg. La dose habituellement conseillée pour un début de traitement est de 300 mg trois fois par jour.

Un traitement dure au minimum 6 semaines, les premiers effets se manifestant vers 3-4 semaines. 

 

Millepertuis : Contre-indications et précautions d’emploi

Le millepertuis interagit avec de nombreuses substances. Si vous suivez un traitement, il convient impérativement de consulter votre médecin. Parmi les interactions rapportées, on signale l’acitétrine, les anesthésiques, l’amsacrine, les anticoagulants, les antidiabétiques, les bêta-bloquants, le buspirone, les contraceptifs, la cyclosporine, la digoxine, l’étosopide, l’irinoticam, la méthadone, la phénytoïne, les inhibiteurs de protéase, la réserpine, les statines, le tamoxifène, la théophylline, le trazodone.

L’usage simultané de millepertuis et d’antidépresseurs de synthèse est déconseillé. 

 

 

Gélules de Millepertuis (Extrait concentré) - Arkogélules

Gélules de Millepertuis (Extrait concentré) - Arkogélules

13.50 € + d'info

Millepertuis - Plante coupée

Millepertuis - Plante coupée

12.70 € + d'info

 

Mots-clefs : , , , ,