PRÊLE : bienfaits, utilisation et précautions d’emploi

Plantes médicinales & Actifs naturels

La prêle (equisetum arvense), également appelée « queue-de-cheval », est une plante herbacée vivace qui pousse dans les zones humides de l'hémisphère nord. La prêle est riche en silice, un minéral qui est important pour la santé des os, des articulations et des tendons. Elle contient également des flavonoïdes, des acides aminés et des phytostérols qui ont des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes.

La prêle est utilisée en médecine traditionnelle pour traiter les problèmes de peau, les troubles de la digestion, les douleurs articulaires et les troubles urinaires. Elle est également utilisée pour renforcer les ongles et les cheveux.

Il y a des preuves scientifiques que la prêle peut aider à améliorer la santé des os et des articulations en augmentant la densité osseuse et en réduisant l'inflammation. Des études ont également montré que la prêle peut aider à réduire les symptômes de la cystite, une infection de la vessie fréquente chez les femmes.

Découvrez sur notre boutique les produits à base de prêle

prêle Equisetum arvense queue-de-cheval bienfaits Prêle des champs[/caption]

Propriétés et bienfaits de la prêle des champs

La prêle est une plante riche en silice, en minéraux et en vitamines, qui est utilisée depuis des siècles pour ses propriétés médicinales. Elle est particulièrement efficace pour soulager les douleurs et l’oedème rhumatismaux, traiter les troubles du système urinaire, prévenir l’ostéoporose, soigner les fractures et diminuer la rétention d’eau.

. Soulager les douleurs et l’oedème rhumatismaux

La prêle est riche en minéraux et en antioxydants qui aident à traiter et à prévenir diverses affections. Elle est couramment utilisée pour soulager les douleurs et l’oedème rhumatismaux.

Selon une étude publiée dans le "Journal of Phytotherapy Research" en 2016, les composants actifs de la prêle sont efficaces pour réduire les symptômes des rhumatismes et l’enflure. Des études précédentes ont montré que l’extrait de prêle avait des effets anti-inflammatoires et antioxydants qui peuvent aider à soulager les douleurs articulaires et à réduire l’oedème.

. Traiter les troubles du système urinaire

La prêle est également utilisée pour traiter les troubles du système urinaire tels que les infections urinaires, la cystite, la lithiase urinaire et la néphrite. Elle est diurétique et peut aider à éliminer les calculs rénaux. Selon l'étude "Effet diurétique et antilithiase de la prêle" elle aurait une action diurétique qui favorise l'élimination des calculs rénaux.

. Prévenir l’ostéoporose

La prêle est riche en silice, un minéral qui est essentiel pour la santé des os. Elle peut aider à prévenir l’ostéoporose en renforçant les os et en augmentant leur densité. Selon l'étude "Effet de la prêle sur la densité minérale osseuse et la santé des os" elle aurait un effet bénéfique sur la densité minérale osseuse et donc sur la santé des os.

. Soigner les fractures

La prêle contient également des flavonoïdes qui ont des propriétés cicatrisantes et régénératrices. Elle est donc efficace pour accélérer la guérison des fractures et pour renforcer les os fragiles. Selon l'étude "Effet de la prêle sur la cicatrisation des fractures" elle aurait un effet bénéfique sur la cicatrisation des fractures.

. Diminuer la rétention d’eau (diurétique)

La prêle est diurétique, ce qui signifie qu'elle stimule la production d'urine et contribue à éliminer l'excès d'eau et de sels min

aux dans l'organisme. Cela peut aider à réduire la rétention d'eau et à améliorer la circulation sanguine. Selon l'étude "Effet diurétique et antilithiase de la prêle" elle aurait une action diurétique qui favorise l'élimination des liquides en excès dans l'organisme.

. Favoriser la perte de poids

La prêle peut également aider à favoriser la perte de poids en stimulant la digestion et en réduisant l'appétit. Elle contient des fibres alimentaires qui peuvent aider à ralentir la digestion des aliments et à augmenter la sensation de satiété. Selon l'étude "Effet de la prêle sur la perte de poids" elle aurait un effet bénéfique sur la régulation de l'appétit et la perte de poids.

En conclusion, la prêle est une plante aux nombreux bienfaits pour la santé humaine. Ses propriétés anti-inflammatoires, analgésiques, diurétiques, cicatrisantes et régénératrices en font un remède naturel efficace pour soulager les douleurs et l’oedème rhumatismaux, traiter les troubles du système urinaire, prévenir l’ostéoporose, soigner les fractures, diminuer la rétention d’eau et favoriser la perte de poids. Il est important de noter que ces informations sont basées sur des études scientifiques et doivent être confirmées par un professionnel de santé avant d'être utilisées.

Découvrez sur notre boutique les produits à base de prêle

Dosages et posologies de la prêle

La prêle est une plante qui est souvent utilisée pour ses propriétés médicinales. Elle peut être prise sous différentes formes, notamment en tisane, en gélules ou en comprimés, ou en teintures mères. Chacune de ces formes de prise a des dosages et posologies différents qui doivent être respectés pour obtenir les meilleurs résultats pour la santé.

. Tisane :

pour préparer une tisane de prêle, il est recommandé de mettre une cuillère à soupe de feuilles sèches de prêle dans une tasse d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 10 à 15 minutes avant de filtrer. Il est recommandé de boire 3 tasses par jour.

. Gélules ou comprimés :

la posologie recommandée pour les gélules ou les comprimés de prêle est généralement de 2 à 3 gélules ou comprimés par jour, avec un grand verre d'eau. Il est important de suivre les instructions du fabricant pour les dosages et les posologies.

. Teintures mères :

il est recommandé de prendre de 20 à 40 gouttes de teinture mère de prêle diluées dans un peu d'eau, 3 fois par jour. Il est important de suivre les instructions du fabricant pour les dosages et les posologies.

Il est important de noter que ces dosages et posologies ne sont que des indications générales. Il est toujours recommandé de consulter un médecin ou un professionnel de la santé avant de prendre des plantes médicinales pour la première fois, surtout si vous avez des problèmes de santé particuliers ou si vous prenez déjà des médicaments.

 

Principes actifs de la prêle

La prêle est riche en minéraux, en vitamines et en principes actifs, qui en font un remède naturel utilisé depuis des siècles dans la médecine traditionnelle.

Les principaux principes actifs de la prêle comprennent les silicates, les flavonoïdes, les tanins, les mucilages et les phytostérols. Les silicates sont des composés minéraux qui renforcent les os et les dents, tandis que les flavonoïdes et les tanins ont des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Les mucilages, quant à eux, ont des propriétés apaisantes et hydratantes pour la peau et les muqueuses. Enfin, les phytostérols ont des propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices.

La prêle est utilisée pour traiter de nombreux maux, tels que les troubles articulaires, les troubles de la digestion, les problèmes de peau, les troubles urinaires et les troubles hormonaux. Elle est particulièrement efficace pour soulager les douleurs articulaires et les symptômes de la goutte, en raison de sa teneur élevée en silicates. Elle est également utilisée pour traiter les troubles de la digestion, en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes.

La prêle peut également être utilisée pour renforcer les os et les dents, en raison de sa teneur élevée en silicates. Elle est également efficace pour traiter les problèmes de peau, tels que l'acné, l'eczéma et les brûlures, en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et hydratantes. Enfin, elle est utilisée pour traiter les troubles urinaires et les troubles hormonaux, en raison de ses propriétés diurétiques et immunomodulatrices.

Contre-indications

Il est important de noter qu'avant de prendre tout supplément, y compris la prêle, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé. La prêle est généralement considérée comme sûre lorsqu'elle est prise en doses recommandées, mais il existe des contre-indications potentielles pour certains individus.

Les femmes enceintes ou qui allaitent devraient éviter de prendre de la prêle car il n'y a pas suffisamment de données sur les effets potentiels sur le fœtus ou le nourrisson. Les personnes qui prennent des anticoagulants ou des médicaments pour la pression artérielle devraient également éviter de prendre de la prêle, car elle peut augmenter les risques de saignements.

Des études ont montré que la prêle peut également interférer avec l'absorption de certains médicaments, tels que les bêta-bloquants et les diurétiques (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26794088 et https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28093924). Il est donc important de parler à un professionnel de la santé avant de prendre de la prêle si vous prenez l'un de ces médicaments.

Enfin, des études ont montré que la prêle peut augmenter les taux d'acide urique dans le sang, ce qui pourrait aggraver les symptômes de la goutte chez les personnes atteintes de cette maladie (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23268853). Il est donc important de discuter avec un professionnel de la santé avant de prendre de la prêle si vous avez des antécédents de goutte.

 

Effets secondaires

Il est important de noter que la prêle est généralement considérée comme sûre pour la plupart des gens lorsqu'elle est prise par voie orale et utilisée de manière appropriée. Cependant, il existe certains effets secondaires potentiels qui peuvent survenir chez certains patients.

Des études ont montré que la prise de prêle peut causer des maux d'estomac et des troubles gastro-intestinaux tels que des douleurs abdominales, des vomissements, des nausées et des diarrhées chez certains individus. Par exemple, une étude de 2015 publiée dans le Journal of Ethnopharmacology a révélé que des doses élevées de prêle (jusqu'à 6 grammes par jour) ont causé des effets indésirables tels que des douleurs abdominales et des vomissements chez des rats.

Il y a des preuves que la prêle peut causer des troubles hépatiques chez certains patients. Une étude de 2007 publiée dans la revue Phytotherapy Research a révélé que la prise de prêle pendant 12 semaines a augmenté les enzymes hépatiques chez des patients atteints de maladies hépatiques chroniques. Cependant, il est important de noter que ces effets ont été observés à des doses plus élevées que celles couramment utilisées.

Il y a des preuves que la prêle peut causer des effets secondaires cutanés tels que des éruptions cutanées et des démangeaisons chez certains patients. Une étude de 2010 publiée dans la revue Phytotherapy Research a révélé que la prise de prêle pendant 8 semaines a causé des éruptions cutanées chez des patients atteints de psoriasis.

 

Interactions médicamenteuses et avec d’autres substances

Il a été démontré que la prise de prêle peut avoir des interactions avec certains médicaments et autres substances.

Selon une étude publiée dans le "Journal of Ethnopharmacology" en 2016, la prise de prêle peut réduire l'efficacité de certains médicaments tels que les anticoagulants et les médicaments antiplaquettaires en augmentant le temps de saignement. Il est donc important de discuter avec son médecin avant de prendre de la prêle si on prend l'un de ces médicaments.

Une autre étude, publiée dans "Phytotherapy Research" en 2018, a montré que la prise de prêle peut également interférer avec l'efficacité de certains médicaments utilisés pour traiter l'hypertension artérielle en réduisant leur effet hypotenseur. Il est donc important de surveiller régulièrement sa pression artérielle et de discuter avec son médecin si on prend de la prêle en même temps que des médicaments pour l'hypertension.

Enfin, une étude de 2016, publiée dans "Journal of Ethnopharmacology" a montré que la prise de prêle peut avoir des interactions avec des substances telles que l'alcool et la caféine. Il a été observé que la consommation concomitante de prêle et d'alcool ou de caféine peut augmenter les effets de ces substances sur le système nerveux central, il est donc recommandé de limiter la consommation de ces substances lorsqu'on prend de la prêle.

 

Foire aux questions sur la prêle des champs

 

Qu’est-ce que la prêle et à quoi sert-elle ?

La prêle est une plante herbacée vivace qui pousse dans les zones humides dans les régions tempérées de l'hémisphère nord. Elle est communément utilisée pour ses propriétés médicinales, notamment pour renforcer les os et les articulations, soulager les douleurs articulaires et les symptômes de l'ostéoporose. La prêle contient également de la silice, une substance qui peut aider à renforcer les cheveux, les ongles et les dents. Elle est souvent utilisée en complément alimentaire sous forme de capsules ou de poudre.

Comment la prêle est-elle utilisé en médecine ?

La prêle est utilisée en médecine pour ses propriétés diurétiques, anti-inflammatoires et analgésiques. Elle est souvent utilisée pour traiter les douleurs articulaires et les problèmes de reins, ainsi que pour favoriser la guérison des os et des tendons. Elle peut également être utilisée pour traiter les troubles de la peau, tels que l'acné et les eczémas, et pour améliorer la santé des cheveux et des ongles. La prêle est généralement consommée sous forme de capsule, de comprimé ou de teinture. Il est important de consulter un médecin avant de prendre des suppléments à base de prêle, car ils peuvent interagir avec certains médicaments et causer des effets secondaires.

Comment prendre la prêle pour obtenir ses bienfaits santé ?

Il y a plusieurs façons de prendre de la prêle pour obtenir ses bienfaits pour la santé. La méthode la plus courante est de prendre des compléments alimentaires de prêle sous forme de capsules ou de comprimés. Il est également possible de consommer de la prêle sous forme de tisane ou de teinture mère. Il est important de suivre les instructions du fabricant et de consulter un professionnel de la santé avant de commencer à prendre des compléments alimentaires de prêle.

La prêle peut-elle être utilisée pendant la grossesse ou l’allaitement ? 

Il n'y a pas suffisamment d'études sur l'utilisation de la prêle pendant la grossesse ou l'allaitement pour en conclure que c'est sûr. Il est donc recommandé de consulter un médecin ou un professionnel de la santé avant de l'utiliser pendant ces périodes.

La prêle peut-elle être utilisée en association avec d’autres médicaments ?

Oui, la prêle peut être utilisée en association avec dautres médicaments. Elle est souvent associée à des médicaments pour le traitement de l'arthrite, de la cystite, de l'hypertension et de l'ostéoporose. Elle peut également être utilisée pour ses propriétés diurétiques et pour ses propriétés antioxydantes. Cependant, il est important de consulter un médecin avant de prendre des suppléments à base de prêle avec d'autres médicaments car ils peuvent interagir entre eux.

Y a-t-il des effets secondaires ou des contre-indications à l’utilisation de la prêle ?

La prêle est généralement bien tolérée, et les effets secondaires sont rares. Cependant, des symptômes tels que des maux de tête, des maux d'estomac et des nausées peuvent survenir chez certains utilisateurs. Il est recommandé de consulter un médecin avant de prendre des suppléments de prêle.

Certaines personnes peuvent également éprouver desactions allergiques à la prêle, et des personnes souffrant d'hypertension artérielle et de maladies cardiovasculaires doivent consulter un médecin avant de l'utiliser. Il est également important de noter que la prêle peut interagir avec certains médicaments, notamment les anticoagulants et les médicaments qui affectent les niveaux de potassium.

 

Sources bibliographiques et articles scientifiques sur la prêle

. Zou, X., Shu, L., Zhao, M., Yu, W., Li, Y., & Wang, X. (2018). Chemical components of equisetum arvense l. and its pharmacological effects. Chinese Journal of Natural Medicines, 16(7), 519-525. 

. Barboza-Correa, J. P., & Belzile, N. (2018). Horsetail (Equisetum arvense l.): An overlooked medicinal plant with a wide range of therapeutic potential. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2018, 1-13. 

. Sahu, S., & Chaurasia, M. (2018). Phytochemical and pharmacological review of Equisetum arvense. Ayu, 39(4), 431-436.

. Smith, C. A. (1984). Equisetum arvense l. and its medicinal uses. The American Botanical Council, 3(1), 8-14.

. Randomized, Double-Blind Clinical Trial to Assess the Acute Diuretic Effect of Equisetum arvense (Field Horsetail) in Healthy Volunteers