RHODIOLA ROSEA: une plante adaptogène majeure

En résumé la Rhodiole (Rhodiola rosea):

Encore peu connue en Occident, la rhodiole (Rhodiola rosea) contribue à maintenir les capacités physiques et agit comme stimulant du système nerveux. Elle favorise le bon fonctionnement cognitif (vigilance, apprentissage et concentration) ce qui permet de mieux affronter les imprévus et les hausses d’activités.

Elle agit positivement sur :

– le stress
– l’humeur
– les émotions
– le tonus
– les fonctions cognitives : penser, analyser, calculer, se concentrer, mémoriser.

De par ses propriétés régulatrices, Rhodiola rosea va aider l’organisme à mieux s’adapter à son environnement, se préparer pour affronter plus sereinement les situations stressantes de la vie quotidienne et retrouver bien-être, détente et relaxation.

Rhodiola rosea

En détails:

Qu’est ce que la la Rhodiole (Rhodiola)?

Noms communs: rhodiole, racine dorée, orpin rose, rhodiole rougeâtre.
Nom botanique: rhodiola rosea (anciennement Sedum rosea)

Famille: crassulacées.
Partie utilisée : le rhizome (racine).
Habitat et origine :
plante vivace qui affectionne les sols sablonneux et secs des pentes rocheuses et des falaises des régions froides de l’Asie, de la Sibérie, de la Scandinavie et de l’Amérique du Nord.

 

Son utilisation médicinale remonte au médecin grec Dioscorides (77 avant JC).

La tradition lui attribue le pouvoir d’accroître l’endurance, la longévité, la vigueur sexuelle et les capacités cognitives.

Aujourd’hui encore, en Sibérie, on offre aux jeunes mariés un bouquet de racines de Rhodiola rosea afin qu’ils donnent naissance à des enfants sains.

Les premières études scientifiques russes et scandinaves validant ces applications ont commencé dans les années 1960. En effet, c’est en Sibérie et en Scandinavie que la rhodiole a gagné la réputation de plante médicinale. Les médecins de Mongolie la prescrivaient pour combattre la grippe, la tuberculose et le cancer. En Suède, on affirme que les Vikings lui devaient leur légendaire force physique et leur remarquable endurance. On raconte en outre que les empereurs chinois envoyaient en Sibérie des expéditions chargées de ramener la précieuse racine.

On considère depuis la Rhodiola rosea comme l’un des tout premiers adaptogènes (substances accroissant de manière générale et non spécifique la résistance de l’organisme aux divers stress qui l’affectent) au même titre que le ginseng et l’éleuthérocoque.

Principales indications de la Rhodiole (Rhodiola rosea)?

Dépression, asthénie et neurasthénie

Les chercheurs soviétiques ont étudié les effets psychostimulants de la rhodiole chez 53 sujets sains et 412 sujets souffrant de névrose à manifestations asthéniques (grande fatigue, faiblesse généralisée, affaissement des fonctions physiologiques, perte de l’appétit, troubles du sommeil, irritabilité, maux de tête, etc.). Au cours d’un de ces essais, mené au su (sans groupe placebo) et auprès de 128 sujets âgés de 17 à 55 ans, on a observé une atténuation des symptômes dans 64 % des cas. Au cours des années 1980, des chercheurs russes ont observé que les patients dépressifs sous traitement aux antidépresseurs tricycliques voyaient une amélioration de leur état et souffraient moins des effets indésirables de leur médication lorsqu’on leur administrait également de la rhodiole.

• Fonctions cognitives en situation de stress et de fatigue

Des chercheurs arméniens ont mené une étude croisée avec placebo portant sur 56 médecins soumis à de longues heures de travail de nuit. Les résultats de ces travaux ont été publiés en 2000 et ont démontré qu’après deux semaines, un extrait de rhodiole, à raison de 170 mg par jour, permettait aux sujets traités de maintenir de meilleures performances cognitives (pensée associative, mémoire à court terme, calcul mental, concentration, perception visuelle et auditive, etc.) malgré le stress et la fatigue.

La même année, d’autres chercheurs russes ont publié un essai à double insu portant sur 61 étudiants durant la période des examens finaux. Par rapport aux sujets sous placebo, les étudiants ayant pris 100mg par jour d’un extrait normalisé de rhodiole durant 20 jours ont connu une amélioration significative de leur bien-être, de leur forme physique, de leur coordination et une diminution de leur fatigue. Ils ont aussi eu de meilleures notes que leurs pairs. Les résultats d’un essai à double insu publié en 2003 et portant sur 161 jeunes hommes de 19 à 21 ans ont démontré que, en situation de stress et de fatigue, la capacité de travail intellectuel des sujets traités était meilleure que celle des sujets recevant le placebo.

• Aménorrhée et infertilité

Au cours d’une étude sans groupe placebo, des chercheurs russes ont rapporté que la rhodiole avait eu pour effet de faire réapparaître des menstruations normales chez 25 des 40 femmes souffrant d’aménorrhée. Les règles sont revenues au bout de deux à huit semaines de traitement et, par la suite, une grossesse est survenue chez 11 des femmes.

• Dysfonction érectile: Au cours d’un essai sans groupe placebo mené en Russie auprès de 35 hommes souffrant de dysfonction érectile ou d’éjaculation précoce, 26 sujets ont connu une nette amélioration de leur fonction sexuelle grâce à la rhodiole.

Rhodiola rosea : une plante à l’efficacité démontrée

Les résultats de travaux indiquent qu’un apport en Rhodiola rosea agirait favorablement sur les performances cognitives et sur l’état de fatigue engendré par le stress (1). Une autre étude réalisée sur des étudiants a montré une nette amélioration de leur bien-être, de leur forme physique, de leur coordination et une diminution de leur fatigue. C’est la plante rêvée pour les périodes d’examen (2).
Ainsi, prendre Rhodiola rosea avant une situation de stress a des effets bénéfiques.

(1) DARBINYAN V. et al. Rhodiola rosea in stress induced fatigue. A double blind cross-over study of a standardized extract SHR-5 with a repeated low-dose regimen on the mental performance of healthy physicians during night duty. Phytomedicine. 2000, 7 (5) : 365-371.

(2) SPASOV A.A et al. A double-blind, placebo-controlled pilot study of the stimulating and adaptogenic effect of Rhodiola rosea SHR-5 extract on the fatigue of students caused by stress during an examination period with a repeated low-dose regimen. Phytomedicine. 2000, 7 (2) : 85-89.

 

Quels sont les contre-indications et effets indésirables de la Rhodiole (Rhodiola rosea)?

• En raison d’un manque de données toxicologiques complètes, la racine de rhodiole est contre-indiquée en cas de grossesse.
• On recommande la prudence auprès des patients atteints du trouble bipolaire (psychose maniacodépressive) chez qui la racine pourrait déclencher des épisodes d’excitation psychique (manie).
• De la surexcitation et de l’agitation peuvent se manifester. Dans ce cas, on conseille de diminuer le dosage et de l’augmenter ensuite très progressivement.

 

Notre recommandation :

Éviter de prendre de la rhodiole le soir afin de ne pas perturber votre sommeil.

Mots-clefs : , , , ,